Expo Provence sous-marine

Expo photos, vidéos et conférences
le samedi 1er avril 2017 de 10 h à 20h

Cet événement rassemble des photographes et vidéastes sous-marins qui ont plongé en Provence et qui font découvrir ses splendides fonds sous-marins. Tout public + Entrée libre
3 conférences très actuelles sur l’écologie et la biologie :
  • 14h : les Cétacés de nos côtes.
  • 16h : les espèces emblématiques du Parc des Calanques
  • 18h : la Grotte Cosquer.
 
Lieu de l’évènement :
Théâtre du chien qui fume
75 rue des Teinturiers
84000 Avignon
 

Stage Découverte de la vie sous-marine

Chers adhérents,
La Commission Environnement et Biologie Subaquatique organise des stages de découverte de la vie sous-marine en 2014. Ces différents stages sont indépendants, et il est possible de participer à l’un sans forcément s’inscrire à l’autre.

  • Un stage Niveaux 1 et 2 se déroulera en deux week-ends (12-13 avril et 24-25 mai) au départ de Carry-le-Rouet pour les plongées (avec le Sar Club) et à La Couronne (Les Joncas) pour la partie théorique (présentations orales, projections de photos, observation d’échantillons, consultations d’ouvrages, etc…), l’hébergement et les repas. Pour la partie théorique du niveau 2 un samedi supplémentaire sera nécessaire. Les lieux et dates seront choisis en commun avec les stagiaires. Ce stage est ouvert à partir du niveau II technique, aucune connaissance préalable en biologie n’étant nécessaire. Il inclut la délivrance du Niveau 1 ou 2 de Plongeur Bio si l’on a suivi la formation dans sa totalité.
    Le coût complet total du stage se montera à 180,00 €, comprenant l’hébergement du samedi-midi au
    dimanche après-midi, les repas, les 4 plongées et gonflages nécessaires, des documents supports de cours (clé USB) et la carte de niveau FFESSM. Le paiement se fait en deux versements (un de 100 € à l’inscription, le second de 80€ au début du stage). Le bulletin d’inscription est joint à ce courrier et doit m’être retourné avant le 1er mars accompagné du premier versement. Ne tardez pas, il n’y a que 14 places.
    Les personnes déjà détentrices du niveau 2 de biologie subaquatique qui voudraient préparer le niveau de Formateur 1er degré (FB1) peuvent me contacter pour que l’on organise leur formation.
  • Le second stage est un week-end à Port-Cros les 30 et 31 août 2014 (logé au fort de l’Eminence, trois plongées sur Port-Cros + conférences – animations) qui est organisé par la Commission Régionale Environnement et Biologie et permet de réunir les plongeurs des départements 04-05-13 et 84. Il est ouvert prioritairement aux plongeurs participant au stage N1-N2 ci-dessus mais il est aussi ouvert à tous les « anciens » des stages Bio des années précédentes en fonction des places disponibles. Son coût sera d’environ 180,00 €.

Si vous êtes intéressé, signalez-vous via la fiche d’inscription à télécharger.

L’objectif de ces stages est la découverte de la vie et des milieux subaquatiques, les connaitre pour mieux les faire partager et mieux les protéger. C’est une approche de type naturaliste et non un enseignement de biologie de type scolaire. Pour toute information complémentaire, contactez Michel Péan :
Michel PEAN
57 rue du faubourg Saint-Antoine
84120 PERTUIS
Mobile : 06 85 36 17 54
Email : michel.pean@free.fr

Ascidies


Tuniciers : Ascidies ou Salpes ?

Animaux filtreurs considérés comme les invertébrés les plus évolués (au-dessus des crustacés et des poulpes) ils possèdent à l’état larvaire une chorde dorsale qui annonce la colonne vertébrale des vertébrés.

2 espèces selon leur mode de vie :

 Solitaires les ascidies vivent fixées au substrat et on les reconnait facilement à leurs 2 siphons bien différenciés

oursins noir

Description

Anatomie :

Le corps de l’animal est protégé par une tunique cellulosique lisse ou rugueuse

Au sommet le siphon buccal (orifice inhalant) aspire l’eau qui est ensuite filtrée par une branchie criblée de petites fentes, le pharynx filtrant riche en vaisseaux sanguins.

La nourriture digérée (plancton végétal ou animal) passe ensuite dans l’atrium et ressort par le siphon cloacal (orifice exhalant)

L’estomac (partie marron rayé de blanc) est situé au pied des pédoncules de chaque individu

 Regroupés en colonies les ascidies sociales présentent une fusion de siphons exhalants qui les fait passer pour une fleur

Ascidies : Télécharger la fiche d’inscription

Ascidie coloniale Amaroucium sp.

Colonie massive de 5 à 10 cm et de 30 cm de diam. Vit sur fonds rocheux, solidement ancrée et exposée au courant et à la lumière entre 5 et 50 m de fond

Les siphons exhalants translucides sont communs à de nombreux zoïdes.

Ressemblance avec les spongiaires massifs mais les orifices inhalants sont plus grands que les pores des éponges

Ascidie rouge Halocynthia papillosa

 

 

« Outre de mer » ou « Violet rouge »

taille adulte : 6 à 10 cm (maxi 20 cm)

 

présente jusqu’à 100 m de fond

forme la plus courante, facilement repérable

colonise les parois des tombants faiblement éclairés et les grottes et parmi les herbiers de Posidonie, le plus souvent abritée de la lumière dans une cavité

 

 

 

 

Botrylle étoilée Botryllus schlosseri

 

 

Détail (photo prise au microscope)

 

 

Appelée également « Marguerite de mer », cette espèce vit le plus souvent en épiphyte sur des d’autres ascidies, des Posidonies ou autres supports végétaux.

La coloration est variable, noire, brune ou jaunâtre.

Les zoides (5 mm de hauteur) sont regroupés, donnant un aspect étoilé ou fleuri à la structure globale.

 

 

Claveline naine Clavelina nana

 

 

 

Elles forment des colonies denses, reliées entre elles par des stolons.

 

Cette espèce transparente mesure de 8 à 10 mm (maxi 3 cm) et sa principale caractéristique est le marquage blanc prononcé des orifices ou siphons.

 

Présentes dans la zone infralittorale, les colonies sont fixées sur la roche ou autres substrats durs.

 

La reproduction se fait par bourgeonnement.

 

 

 

 

 

 

 

Fraise des mers Aplidium proliferum

 

Apparentée à une fraise à cause de sa couleur rougeâtre

ses nombreux siphons inhalants sont marqués par de minuscules excroissances blanches,

Vit sur fonds rocheux entre 5 et 25 m de fond

 

Ascidie blanche Phallusia mammillata

 

 

« Violet blanc »,

 

20 cm maxi

 

fixé sur un sol assez souple, sablonneux

 

corps cartilagineux

 

Violet commun Microcosmus sabatieri

 

 

« Bijou » ou « Figue de mer »

espèce comestible

siphon oral en forme de collerette tunique est couverte de nombreux organismes (Microscomus car elle bénéficie d’un mimétisme très efficace)

 

Taille moyenne adulte: 15 à 25 cm

 

Vit entre 5 et 250 m de fond

 

 

 

Salpes

 

Forme libre pélagique (en pleine eau) ces urochordés ont une caractéristique : la chorde perdure à l’état adulte (fil blanc sur la photo)

 

ces thaliacés sont des organismes planctoniques formant des colonies de plusieurs mètres de long dérivant en pleine eau.

 

 

 

 

 

 

Chaque animal est doté d’une tunique transparente contenant des fibres musculaires qui par contractions assurent le déplacement

 

Chaque contraction provoque un courant d’eau qui traverse le corps, entrant par le siphon inhalant et rejeté par le siphon exhalant

 

Une membrane filtrante retient au passage le plancton nécessaire à son alimentation

 

 

 

 

 

Fiche Bio-Anne HALLER-IFBN°89

 

Week-end à thèmes sur les Aires Marines Protégées

Pour les amateurs ou curieux de biologie locale, un week-end à thèmes sur les Aires Marines Protégées, les 9 et 10 juin prochains, dont le programme vous est joint. Vous y trouverez une alternance entre randonnée palmée encadrée à Carry, conférences des responsables scientifiques des aires protégées de la région et plongée à Carro, de quoi régaler tous les plongeurs Bio (N1 encadré au minimum). Une fiche d’inscription a dû être mise au club, inscrivez-vous dès cette semaine car les places sont comptées!